Nouveau site web
Bienvenue sur challenge-delhalle.be
Image is not available
Bienvenue sur le nouveau site
challenge-delhalle.be
Remise des prix à Jurbise
Rendez-vous ce 18 novembre à Jurbise !
Arrow
Arrow
Slider

Lesse 2017 : Le magnifique CR du futur vainqueur de notre challenge...

3ème et 1er Belge à la Descente de la Lesse à Dinant ce 28/08 (20,9km) qui était également la 9ème manche du challenge Delhalle. Une toute bonne perf surtout étant donné les circonstances, pour ceux qui veulent le fin mot de l’histoire (subjectif) voici qq lignes ;)
C’est parti pour la mythique Descente de la Lesse, 20 bons kilomètres vallonnés. Sur la ligne du beau monde avec les habitués du Delhalle dont Sergio et Yahaya respectivement 2ème et 3ème du général au scratch, mais aussi Lander Van Droogenbroek et Amaury qui revient cependant de blessure ainsi que plusieurs étrangers. 2 absences pourtant malgré les préinscriptions dont Alex Rodriguez vainqueur du Delhalle 2016 et Mika Brandebourg vainqueur Dinant 2016 notamment, qui donnera le coup de feu pour lancer la course. Départ plutôt lent, Lander met ensuite un tempo et je prends le relais jusqu’à la première butte, ou plutôt le mur et quel mur ! Celui-ci est assez compliqué (km 3), les jambes sont lourdes. Lander et Gudisha s’envolent tandis que je suis 4ème à 20m, 40m et puis 50m. Je recolle au début d’une longue descente (km 6-7) et continue mon effort pour profiter de ce terrain où je peux réellement mettre en difficulté mes concurrents. Je prends tous les risques. Lander ne suit pas et nous restons à 3, jusqu’au ravito le long de la Lesse (km 8) Nous arrivons alors sur une partie plus roulante à l’avantage des deux Africains, j’accroche comme je peux, tantôt avec 10m de retard tantôt en passant devant pour maintenir un rythme régulier. Pourtant une lueur d’espoir se produit. Je remarque que c’est toujours le Kenyan Mutai (qui est très facile) qui met le rythme sous les injonctions de Gudisha. Il passe parfois devant pour maintenir un faux rythme et cela se produit en particulier dans la partie herbeuse au km 12. C’est clair, ils jouent le doublé. Je tente donc de mener l’allure, là se joue un bras de fer avec le Kenyan, vu la largeur du chemin j’arrive à passer... cette fois-ci. Les choses s’éclaircissent, une revanche se dessine sur toutes les courses où j’ai fini juste derrière Gudisha : le championnat provincial de cross dans mon club à Liège (2ème), la Huy Night Run (2ème) où j’ai vécu toute mes primaires et le Grand Jogging de Verviers (4ème). Je suis nerveux, trop nerveux. Arrive alors le moment fatidique ou le tournant du match comme diraient certains : un petit pont qui passe et trépasse (why not ?) au-dessus de la Lesse. A priori inoffensif, sa montée n’en est pas moins technique tout comme sa descente. Vu leur explosivité, j’entame la côte mais logiquement (ou trop naïvement) les laisse me dépasser. Par contre l’inverse ne se produit pas et une fois au-dessus ca ralentit clairement, contre nature pour moi qui aime relancer à ce moment de l’effort. Je lui dis alors « Not very fair play » (véridique). Problème de compréhension ? Problème de culture de course? Le résultat est là, impossible de passer vu la rambarde. Vient alors la descente 50m plus loin, et trop audacieux je passe alors Mutai et veux continuer sur ma lancée en passant Gudisha ... et la patatra. Je ne sais quelle tournure de phrase adopter : trébucher, tomber ou encore se viander aurait été un mot trop doux pour exprimer ma chute du moins j’ai l’impression. Je trébuche (au pif gardons celui-là) en réalité sur une pierre dont j’avais mal estimé la distance vu la vitesse (plus de 20km/h dans ces moments) et la fatigue (on est plus tout à fait alerte à ce moment). J’ai le réflexe de mettre mon bras droit et c’est lui qui prend tout avec mon ventre. Je me relève cash, mais ils sont déjà 15-20m plus loin. Tout en relançant la machine petit check des sensations : ca tourne bien (ca pourrâit être pire) mais j’ai clairement mal à l’orteil gauche. Enorme coup au moral car je comprends alors que je ne le battrai pas. Sauver le podium, sauver le podium sera l’unique préoccupation à présent. Mais on est qu’au km 14, il reste donc encore 6km, c’est énorme ! Et Lander ne doit pas être si loin ... J’ai l’impression de ne plus avancer. Les 2 Africains ne sont pas loin. Mutai se ballade mais Gudisha pas. Je reviens sur lui vers le km 17 (photo ci-contre) mais avec pour seul objectif de m’accrocher pour finir 3ème et 1er Belge. Il reprend vite un peu d’avance. Un gars m’encourage et crie alors que je n’ai pas dossard. Je n’en crois pas un mot jusqu’à ce que je jette un coup d’oeil et là en effet mon dossard pourtant accroché par 4 épingles n’est plus sur ma vareuse dont le jaune étincelant Saucony Jogging Plus aura pris un sacré coup lui aussi. Le dossard gît en effet près du pont... je profite de cet instant pour remercier celui qui l’a repris et m’a permis d’être dans le classement. Passer la ligne, passer cette foutue ligne. Plus j’avance et plus je comprends que je ce sera ma dernière course du Delhalle cette année et qu’il n’y aura certainement pas de prochaines compétitions prochainement. La ligne est là, infirmerie. Le sympathique speaker Français fond sur moi. Je lui dis notamment que je vise le championnat de national de semi-marathon fin septembre mais je suis trop optimiste. J’en profite également pour demander à ce qu’on me rajoute dans le classement vu que je n’ai pas (ou plutôt plus) de puce sur moi étant donné mon feu dossard. Go croix rouge. Ma chaussure gauche est trouée, elle est caisse mais tant pis, je la retire, suspens. Ca a l’air d’aller, sauf l’orteil, un peu mauve. Pas mal d’éraflures sur le corps et à priori orteil fracturé. Le gars me dit de prendre une douche. Je reviens et relativise clairement mon état quand je vois une jeune Flamande inanimée sur le brancard avec sa copine qui pleure à côté. Et là je me dis qu’est-ce qu’on est passionné mais aussi qu’est-ce qu’on est con ?? Les gars de la croix rouge sont top. Petite radio aux urgences le soir pour de fait confirmer une fracture du gros orteil gauche et ainsi un arrêt de 4 semaines de course à pied, heureusement vélo et natation sont permis (pour ceux qui connaissent mes « talents » ca va pas être triste :p). Ainsi se termine ma plus belle saison ever avec 14’44 sur 5000m et au niveau des championnats de Belgique 13ème sur 10km cross, 10ème sur 10.000m piste en 30’52, 10ème sur 5000m piste et 7ème sur 10km route en 30’25. Cerise sur le gâteau, cette 1er place au magnifique challenge Delhalle qui est le challenge jogging le plus relevé de Wallonie avec un record de point jamais atteint par les 15 vainqueurs précédents (d’après chronorace), le tout combiné à des victoires à Ham Sur Heure, Chimay, les 15kms de Charleroi, Louette Saint Pierre et cette 3ème place à Dinant derrière deux Africains. Contrairement à certains la quantité n’y est pas mais on fait tout pour travailler en qualité et progresser. Se reposer, se soigner, bosser, et progresser avec peut-être d’autres objectifs pour le futur, qui vivra verra ... rendez-vous aux cross !

Agenda du mois

Voici la liste des 13 rendez-vous qui composeront le Challenge Delhalle cette saison.

11
Fév
Erpent Place Notre Dame de la Paix

05
Mar
Bousval

26
Mar
Ham-sur-Heure Chemin d'Outhre-Heure, 20

15
Avr
Chimay rue de Virelles
-
Chimay

30
Avr
rue de la Bruyère, 151 Marcinelle

06
Mai
Bütgenbach - Worriken

21
Mai
Place du marché - Châtelet

17
Jui
Habay Place Pierre Nothomb, 5

22
Juil
Louette-st-Pierre Rue du Centre

20
Aoû
Hamoir - rue du Moulin - Hall Omnisports

27
Aoû
Dinant Boulevard des Souverains, 6

10
Sep
Amay Chée Roosevelt, 2

16
Sep
Jurbise route d'Ath, 25

18
Nov
Jurbise route d'Ath, 25

Ils nous soutiennent ...

      

Coordonnées

Président : ANTOINE Alain
Rue du Grand Feu, 68 à 5004  BOUGE
Tel: 081/213402
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Secrétaire :PIRSON Patrice
Rue de Robio, 8 à 5575 GEDINNE
Tel: 061/587907
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Suivez-nous sur facebook